Evaluation

L’évaluation par compétence présentée sur cette page répond à plusieurs objectifs (on peut retrouver une réflexion générale sur les nouvelles formes d’évaluation sur ce site) :
1. Elle établit un profil d’élève précis, permettant de progresser sur ses points faibles et de prendre confiance en soi sur ses points forts.
2. Elle est plus « fine » qu’une note globale sur 20. Cependant, c’est bien une note qui sera reportée dans le bulletin de fin de trimestre, afin d’être prise en compte dans la moyenne générale de l’élève.
3. Elle familiarise l’élève à ce type d’évaluation, qui est désormais en vigueur pour les épreuves du Baccalauréat.

Plusieurs compétences seront évaluées ; dans les tableaux ci-dessous présentant les critères évalués, on remarquera que c’est essentiellement l’autonomie de l’élève qui est recherchée et valorisée.
1. La capacité à établir un protocole expérimental, en vue de répondre à un problème scientifique donné.

5/5 Le protocole est rigoureux, réalisable et complet
4/5 Le protocole est complet, après recours à une aide mineure*
3/5 Le protocole est complet, après recours à plusieurs aides mineures ou une aide majeure**
2/5 Le protocole est complet après recours à plusieurs aides majeures
1/5 Le protocole est incomplet malgré le recours à plusieurs aides majeures
0 Aucun protocole proposé

2. La capacité à mettre en œuvre un protocole expérimental ou manipulatoire donné par l’enseignant.

5/5 Le travail est réalisé en autonomie complète
4/5 Le travail est réalisé après recours à une aide mineure*
3/5 Le travail est réalisé après recours à plusieurs aides mineures ou une aide majeure**
2/5 Le travail est réalisé après recours à plusieurs aides majeures (intervention du professeur)
1/5 Le travail est mal fait malgré l’aide majeure
0 Travail non fait

3. La capacité à communiquer ses résultats sous la forme la plus appropriée.

5/5 Le document est réalisé en autonomie complète
4/5 Le document est réalisé après recours à une aide mineure*
3/5 Le document est réalisé après recours à plusieurs aides mineures ou une aide majeure**
2/5 Le document est réalisé après recours à plusieurs aides majeures (intervention du professeur)
1/5 Le document est très incomplet ou contient de grosses erreurs malgré l’aide majeure
0 Aucun document réalisé, même après délai

4. La capacité à résoudre un problème scientifique.

5/5 Le problème est résolu en autonomie complète
4/5 Le problème est résolu après recours à une aide mineure*
3/5 Le problème est résolu après recours à plusieurs aides mineures ou une aide majeure**
2/5 Le problème est résolu après recours à plusieurs aides majeures
1/5 Le problème n’est pas résolu malgré l’aide majeure
0 Aucun travail, même après délai

*Aide mineure : le professeur guide l’élève par des questions, des explications annexes, le signalement d’oublis.

**Aide majeure : le professeur donne des réponses ou réalise le travail lui-même.

2 commentaires pour Evaluation

  1. faufau dit :

    cool. je voulais jujste une idee de correction pour les fossiles ou une reponse. merci com meme

    • pviora dit :

      Bonjour,

      Pour la séance sur les fossiles, il faut trouver
      A. Corail : Mer tropicale, eau à 26-32°C, salinité 34g/L, eau agitée, profondeur 0-5m
      B. Rides de courant : Mer agitée (vagues), profondeur 0-3m
      C. Grès de plage : Plage, eau agitée, profondeur 0-50cm
      D. Boue craquelée : Lac-étang, eaux très calmes, profondeur 0-20cm
      E. Conglomérat : Fleuve, eaux très agitées (crue)

      L’histoire de la colonne stratigraphique est la succession dans le temps, en un même lieu, des milieux suivants :
      1. un récif corallien dans une mer tropicale claire et peu profonde
      2. qui s’ensable au fur et à mesure que le corail s’use : le fond est maintenant uniquement sableux, entre 0 et 3m, où les vagues créent des rides.
      3. le sable s’accumule, donc la profondeur diminue : il apparait une plage avec ses débris de coquillages
      4. la plage s’est déplacée à un autre endroit, on est maintenant dans des marais sans courant (dépôt de boue) facilement asséchés (0-20cm de profondeur) .
      5. Les marais sont brutalement recouverts d’un mélange de boue et de galets transportés par un fleuve en crue, qui est sorti de son lit.

      De même, on peut reconstituer le paysage avec la carte sur laquelle sont disposés, les uns à côté des autres mais au même moment, les différents milieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s